Vous êtes ici : 
Accueil du site > Magazine > Archives > 2003 > Novembre 2003 > International > Hyundai conteste l’accord DaimlerChrysler/Beijng Automotive


Novembre 2003
Edito
Les Japonais creusent l’écart au 37e Tokyo Motor Show
A la une
Vous avez la parole !
Les technologies non polluantes sont à l’honneur au 37eme Tokyo Motor Show,
L’étendue du choix dans le nouveau segment des voitures à pile à combustible est-il le symbole d’une réalité technologique et commerciale ?
Investir dans la qualité de l’air, ça rapporte !
Dossiers du mois
Transport propre
Pollution de l air
Du côté des constructeurs
Véhicules du futur
La sélection de liens
Energie
Economie_Finance
Societe
International
Breves_du_mois
Seoul, Corée du Sud - mardi 14 octobre 2003
Hyundai conteste l’accord DaimlerChrysler/Beijng Automotive

Hyundai Motor a déclaré mardi que son partenaire chinois devrait dénoncer l’accord de coentreprise de 1,1 milliard de dollars qu’il a conclu le mois dernier avec DaimlerChrysler car il constitue une violation d’un accord conclu auparavant entre cette société chinoise, Beijing Automotive Industry Holdings, et le groupe coréen.
Publicité

Un porte-parole du premier constructeur automobile coréen a précisé que l’accord de coentreprise à 50-50 qu’il a conclu en octobre 2002 avec Beijing Automotive interdit à ce dernier de rechercher d’autres partenaires dans le secteur de l’automobile.

Par la suite, le groupe chinois a signé au début du mois dernier un autre accord, avec DaimlerChrysler, pour la production en Chine de voitures et de camions Mercedes.

"Ils devraient dénoncer cet accord, a déclaré Jake Jang, le porte-parole de Hyundai. Notre contrat avec Beijing Automotive impose clairement l’exclusivité dans le domaine de l’automobile."

Il a toutefois ajouté que, pour le moment, son groupe n’envisageait pas d’action en justice pour faire valoir ses droits.

Avec une participation de 10,65% au capital de Hyundai Motor, DaimlerChrysler est le plus gros actionnaire étranger du constructeur coréen.

Jang a par ailleurs indiqué que la coentreprise Hyundai Beijing Automotive comptait produire cette année 52.000 exemplaires de la berline Sonata, soit plus que son objectif initial de 50.000 unités.


Rédacteur : François Deoun
< précédent Haut de page suivant >


Archives mag

Publicité