Vous êtes ici : 
Accueil du site > Magazine > Archives > 2009 > 4e trim 2009 > Energie > Coopération transatlantique dans le domaine de l’énergie : l’élan du nouveau Conseil UE-EU de l’énergie


4e trim 2009
Edito
Nissan North America souhaite pré-vendre au moins 20000 Leaf avant son lancement effectif fin 2010.
A la une
Un plug-in hybride Volvo sera commercialisé dès 2012.
Peugeot revient aux véhicules électriques grâce à la Mitsubishi i MiEV.
Dossiers du mois
Mobilité durable
Pollution de l air et changement climatique
Du côté des constructeurs
Véhicules du futur
Energie
Economie_Finance
Societe
International
Breves
Bruxelles - mercredi 4 novembre 2009
Coopération transatlantique dans le domaine de l’énergie : l’élan du nouveau Conseil UE-EU de l’énergie

Publicité

Le nouveau Conseil UE-EU de l’énergie a été lancé aujourd’hui à Washington, à l’occasion d’une réunion rassemblant les commissaires Andris Piebalgs ( é nergie), Benita Ferrero-Waldner (Relations extérieures) et Janez Potočnik (Recherche), ainsi que Hilary Rodham Clinton, secrétaire d’ é tat américain, et Steven Chu, secrétaire américain à l’énergie. Le Conseil UE-EU de l’énergie offrira un nouveau cadre pour approfondir le dialogue transatlantique sur les questions stratégiques en matière d’énergie telles que la sécurité de l’approvisionnement ou les politiques encourageant le passage à des sources d’énergie à faible taux d’émission de carbone, tout en renforçant la collaboration scientifique dans le domaine des technologies énergétiques.

Pour M. Piebalgs, commissaire en charge de l’énergie, « le Conseil de l’énergie est une initiative qui arrive à son heure dans le cadre des préoccupations croissantes au niveau mondial en ce qui concerne la sécurité énergétique et la part essentielle du secteur de l’énergie dans le changement climatique. Nos débats sont portés à un niveau politique, ce qui souligne l’importance que nous attachons de part et d’autre à cette facette de nos relations. »

« Je souhaite que la sécurité énergétique et le changement climatique occupent le devant de la scène dans tous nos partenariats dans le monde entier, et le moment est venu d’intensifier notre coopération avec les États-Unis. é tant deux des plus gros consommateurs d’énergie, nous avons la responsabilité de collaborer pour trouver des solutions à quelques-uns des défis les plus ardus d’aujourd’hui », a déclaré Mme Benita Ferrero-Waldner, commissaire en charge des relations extérieures.

M. Janez Potočnik, commissaire chargé de la recherche, a ajouté : « la coopération scientifique dans le but de stimuler le développement de technologies énergétiques à faible émission de carbone sera un pilier capital de ce nouveau Conseil UE-EU de l’énergie . L’intégration de la recherche dans cette coopération bilatérale marque également une reconnaissance politique de l’importance de la science dans la résolution de nos défis communs."

Avec le Conseil de l’énergie, l’Union européenne et les États-Unis ont pour ambition d’approfondir leur coopération énergétique bilatérale et de relever les défis grandissants en matière de sécurité énergétique, de développement durable et de changement climatique à l’échelle mondiale.

L’UE y sera représentée par les commissaires européens chargés des relations extérieures, de l’énergie et de la science et la recherche, ainsi que par la présidence de l’UE. Leurs homologues du côté américain seront le secrétaire d’ é tat et le secrétaire à l’énergie. Le Conseil de l’énergie se réunira chaque année, alternativement dans l’UE et aux États-Unis, et rendra compte de ses activités au sommet UE-EU.

Les travaux du Conseil seront structurés en groupes de travail réunissant des hauts fonctionnaires des deux parties et centrés sur trois domaines spécifiques : politiques énergétiques, sécurité énergétique mondiale et marchés, et coopération en matière de recherche sur les technologies énergétiques.

L’Union européenne et les États-Unis sont convenus de développer une coopération stratégique en matière d’énergie et de sécurité énergétique, présentée dans une déclaration commune lors du sommet présidentiel UE-EU à Vienne, le 21 juin 2006. La création du Conseil UE-EU de l’énergie fait passer cette coopération énergétique bilatérale à la vitesse supérieure, sur la base d’une coopération bilatérale plus structurée.

A ce jour, la coopération énergétique UE-EU est illustrée par la signature d’un nouvel accord « Energy Star » entre l’UE et les États-Unis concernant la coordination des programmes d’étiquetage relatifs à l’efficacité énergétique des équipements de bureau, et la coopération en matière de développement des technologies énergétiques telles que l’hydrogène ou le projet ITER relatif à la fusion nucléaire.


< précédent Haut de page suivant >


Energie
Renault-Nissan, le CEA et le gouvernement français investissent sur les batteries pour véhicules électriques.
Coopération transatlantique dans le domaine de l’énergie : l’élan du nouveau Conseil UE-EU de l’énergie
New EU-US Energy Council to boost transatlantic energy cooperation
Hitachi Completes Volume Production Line for Lithium Ion Batteries used in Hybrid Electric Vehicles
Archives mag

Publicité